Quel recours possible contre un artisan qui a mal fait son travail ?

0
126
anaterate (CC0), Pixabay

Après avoir effectué des travaux de rénovation et d’aménagement dans un logement, il arrive de constater des irrégularités ou des erreurs.

Il existe alors plusieurs solutions de recours pour faire face à ce type de désagrément.

Un artisan est tenu d’amener plusieurs garanties sur les travaux qu’il effectue.

Constater les travaux mal faits par l’artisan

A la fin des travaux, il y a ce qu’on appelle la visite des travaux qui est une visite qui permet de constater souvent en compagnie de l’artisan les travaux qui ont été effectués. Soyez toujours très attentif lors de cette visite car c’est durant ce créneau que vous allez pouvoir constater dans un premier temps s’il y a des manquements ou des irrégularités !

Quel recours possible contre un artisan qui a mal fait son travail ?

De manière générale, la première étape que nous conseillons toujours est le règlement à l’amiable. C’est la manière la plus simple et la moins coûteuse de régler un litige. Si aucun accord n’est trouvé avec l’artisan (lettre avec accusé de réception, mise en demeure, etc.) il faut alors engager une procédure judiciaire et faire appel à un avocat.

Sachez cependant que la loi est favorable au client de l’artisan : En effet, il vous suffit de faire constater que les travaux ont été mal faits pour qu’un tribunal vous donne raison et oblige l’artisan à terminer ses travaux ou à vous rembourser.

Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur le site Travaux Bricolage :

« Plus clairement, cela signifie que l’artisan a une obligation de résultat. Vous n’aurez donc pas à prouver une faute de sa part, mais simplement à faire constater les malfaçons dans votre maison.

L’entrepreneur est également responsable pour les matériaux utilisés. Si ce n’est donc pas la pose qui a entrainé la malfaçon, mais le matériel et les matériaux qu’il a fournis et utilisés durant le chantier, il est aussi dans l’obligation de réparer.

Cependant, pour mener une action en justice, vous allez devoir prendre un avocat. Celui-ci fixe ses tarifs en fonction de différents critères comme le temps passé sur la préparation et la plaidoirie de l’affaire.

La spécialisation et la notoriété de l’avocat choisi aura une grande influence sur son tarif.

Il peut également vous proposer différents modes de rémunération :

  • Au forfait : il s’agit d’un tarif unique qu’il applique pour un certain type de prestation
  • Au résultat : Il peut prendre un pourcentage sur les indemnités que vous aurez perçues
  • Au temps passé : il facture le temps réellement passé sur votre dossier. C’est donc un tarif horaire.

Pour le tarif d’un avocat pour une consultation en cabinet, comptez entre 50 et 150 euros pour un rendez-vous d’une trentaine de minute. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here